top of page
Rechercher
  • Isabelle

La raie ou l'homme?

Il avait avancé vers moi son pied nu et je vis le bijou qui ornait ce pied: un collier de pierres minuscules et colorées entrelacées d'infimes coquillages contournait sa cheville, passait sur le dessus du pied et enlaçait chacun de ses orteils...Nous étions sur une plage de sable fin et déjà entrés tous deux dans l'eau claire et transparente...


A peine troublée par le sable que nous soulevions. L'eau glissait sur la peau, laissant parler les gouttelettes scintillantes. Irrésistiblement, nous avons plongé avec délice au milieu des flots cristallins pour rejoindre les petits poissons qui dansaient autour de nos jambes. Ils s'éparpillèrent comme une nuée d'oiseaux avant de revenir nager avec nous, poussés par la curiosité...

Le bijou de pierres minuscules scintillait tel un trésor coloré...agrandi par la vision "loupe" de l'eau marine... Fascinée j'observais l'arc-en-ciel dans cet univers si cher à mon cœur. Me laissant flotter, le bercement des vagues berçait mon intérieur. Des souvenirs me viennent en mémoire... grandissant dans le ventre de la mer (mère). Rappel ancestral de la source ? Peut-être... Ce bijou simple et puissant m’emmène dans mes profondeurs. Là où je me comprends.


Et soudain, un frôlement...comme un léger rêve... une raie est à mes côtés. Elle m'accompagne et me guide... Je sens qu'elle veut me faire découvrir son monde à elle... Son trésor qu'elle chérit de tout son être... Suis-je prête à ce voyage, à la suivre où elle veut m'emmener ?


Je pense que ce voyage serait possible. Oui, je pourrais suivre la raie, mais à une condition: ne pas perdre de vue le collier de perles. Superstition ? Peut-être, mais ça me rassure. Une lueur à ne pas perdre de vue, comme un phare, non pas sur les flots pour rejoindre la terre, non, comme un guide pour cheminer sous les eaux. La raie a ralenti son allure...


Je me laisse entraîner par la raie... Est-ce raisonnable? L'homme au pied orné de pierres est devant moi. La raie, les perles et moi. Est-ce qu'ils sont des guides ? Vers quels horizons, quelles profondeurs m'emmènent-ils ? Quel chemin devrais-je suivre... La raie ou l'homme?


Telle est la question ou devrais-je dire les questions. Je me laisse dans ce flou, ce flot de questions, flot des profondeurs, flou de l'instant de chaque pas, d'un pas dans un autre. Suivre les pas, suivre comme la musique, comme la raie /ré, suivre les couleurs/perles...


Mais ce pied orné, ces nacres, ces perles, cette eau, cet homme qui avance son pied vers moi, proposent t' ils une histoire possible ?? Est-ce "raie/sonnable" de suivre ce pêcheur de Neptune dans les profondeurs ou les méandres des chemins marins qu'il envisage peut-être, sans que je m'interroge?..


D'abord, j'aimerais beaucoup qu'il m'offre son bijou de perles colorées et de nacre... Le plaisir d'une baignade en duo, pour moi: pas de problème!... Mais ce que je souhaite avant tout, c'est qu'il me laisse doucement préparer ma peau, ouvrir mes écoutilles, choisir mes repères, découvrir des savoirs et enfin qu'il entende mes envies, mes désirs afin d'adopter, en toute sérénité, le chemin le mieux achalandé...

en belles histoires ...


Marianne – Anne – Bettina – Sandrine – Jacqueline – Erika – Coralie – 23.07.2023

14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Planète-océan

Il existe quelque part, dans l’immensité de l’espace au milieu de cet infini ni vide ni désert, une métaphore, la métaphore de cet univers démesuré. Il s’agit d’une planète-océan, entièrement recouver

Sirène

Elle évolue tellement gracieusement que je reste bouche bée… et du coup, je bois la tasse … Je suis dans le lac de Neuchâtel et je viens de rencontrer une sirène … Elle évolue tellement gracieusement

Mon rêve, aller nicher avec le pinson

Je m’endors, je sursaute, j’écris quelques lignes au moins, il faut bien que cette histoire commence d’une manière ou d’une autre. Nous sommes dehors dans le jardin, l’air est sec. Je me suis retirée

Post: Blog2_Post
bottom of page