top of page
Rechercher
  • Isabelle

Sirène

Elle évolue tellement gracieusement que je reste bouche bée… et du coup, je bois la tasse … Je suis dans le lac de Neuchâtel et je viens de rencontrer une sirène … Elle évolue tellement gracieusement … Elle est dans son élément … Sa longue queue de sirène donne l’impression qu’elle danse dans l’eau …Elle frôle les algues … Elle chuchote à l’oreille des poissons et moi, je me frotte les yeux pensant rêver … Suis-je encore en train de me baigner dans le lac de Neuchâtel ou suis-je dans un autre monde ? Cette rencontre sous-marine est extraordinaire !!!


Qu’est-ce que ça peut bien faire que je sois à Neuchâtel, dans la Mer Egée ou la Mer d’Iroise. J’oublie ce « petit » détail un instant et je plonge. Zut, le temps de fermer les yeux et de les ouvrir à nouveau sous l’eau et elle a disparu. Attendre, le temps que me permet mon souffle, faire confiance et elle reviendra. Là-bas, une masse bouge, file à vive allure et déjà je l’ai reperdue. Mais une onde dans l’eau me fait sentir qu’elle nage non loin. Ses mouvements me sont perceptibles. Viens sirène, montre-toi.


Est-ce un rêve ou la réalité. Est-ce que les sirènes existent vraiment. J’aimerais bien le croire. Allez petite sirène, montre-toi je t’en prie. Je descends tout tranquillement sous l’eau. Elle a peut-être entendu ma prière. S’il te plaît si tu existes montre-toi. Je n’ai plus de souffle, je dois remonter à la surface. Et au moment où j’ouvre la bouche pour aspirer l’air, je vois sa queue s’enfoncer dans les profondeurs. L’ai-je vue ou pas ? Rêve ou réalité ?


J’essaye de me dire que ça n’a pas d’importance. A la fois, je l’ai vue, à la fois, je doute. Je rends grâce à ce moment, je me dis que j’ai de la chance … Sans doute, les sirènes ne se montrent pas à tout le monde.


Qu’ai-je encore besoin de sirène ? On en trouve à foison dans les magazines glacés qui présentent les derniers maillots sortis de l’imagination de stylistes formatés … Moi je rêve d’étudier la nacre des nautiles et autres coquillages. Rêves d’ondulation de la lumière qui éclate en couleurs fugaces. Envie de savoir pourquoi ces animaux se parent de lumière et pourquoi pas ma peau ! Ma peau remplie de rousseurs qui ne me disent pas vraiment d’où je viens …


Sous l’eau, les reflets lumineux scintillent, créent des illusions. Ma peau se pave d’écailles mouvantes. Je me dilue et me transforme. Irrésistiblement, je plonge vers l’inconnu. Les abysses m’avalent, m’engloutissent et je nage jusqu’à ce que ma tête tourne. Quelle folie m’a pris ? Et soudain, je ne suis plus seule. La sirène est devant moi, me souris, me fais signe de la suivre. Mais je ne peux pas, je dois remonter à la surface. Alors, elle s’approche, entrouvre mes lèvres et me souffle le fluide salvateur.


Emerveillée de cette rencontre, je me mets en mode Sirène et suis cette nouvelle amie en toute confiance. Le fluide salvateur m’emmène loin de la réalité mentaliste … Nous nageons ensemble. Ses mouvements ondulants deviennent vite familier … les profondeurs s’enchaînent … nous dansons … d’autres merveilles se joignent. Le bal aquatique m’envoute … Et Neptune nous observe !

FIN

PS 1 Le thème proposé par Isabelle pour le samedi après-midi était de s’inspirer du symbole de la planète Neptune pour écrire … Un trident …

PS 2 En le dessinant, la première chose qui m’est venue, c’est un visage … deux yeux, un nez et une bouche pas vraiment souriante … Cela ne doit pas être un job de tout repos … Dieu de la mer … Il y a de quoi faire !!! Mais je vais plutôt suivre une autre immersion, une plongée dans ce monde aquatique qui m’a beaucoup touchée lorsque je l’ai regardé … Il s’agit d’un reportage de « Passe-moi les Jumelles » diffusé le 5 mai 2023 sur la RTS intitulé « le souffle des profondeurs ». Il s’agissait de trois portraits d’apnéistes, deux hommes et une femme, Cindy Guyot … De très belles images comme d’habitude … une plongée dans ce monde aquatique mais le moment qui m’a le plus touchée est celui où Cindy, les yeux brillants, dit « Je fais le plus beau métier du monde, je suis sirène professionnelle » … Et la caméra la suit à chaque étape de la préparation à l’immersion dans le lac de Neuchâtel … là, tous les enfants du monde, et même les plus grands, ne peuvent que se frotter les yeux de la voir évoluer comme un poisson dans l’eau ou plutôt comme une sirène dans l’eau … C’est magnifique. Elle est dans son élément … à sa place comme elle le dit à plusieurs reprises dans le reportage … Imaginez … Vous vous baignez dans le lac de Neuchâtel … et soudain, vous croisez un ou plusieurs sirènes … Là, cela doit faire vraiment très bizarre … après certainement que votre cerveau viendra rapidement, peut-être trop vite, à la rescousse et vous fera trouver une option plus rationnelle … Mais si nous revenons au premier moment … à cette seconde où vous vous trouvez en face d’une sirène … Cela doit créer une sensation, émotion incroyable, indescriptible !!! Soudain, un monde autre, un monde parallèle et vous … là … vous êtes dans ce monde parallèle … inhabituel … extravagant et magique … C’est une expérience EXTRAORDINAIRE !!!


23.07.2023 Sandrine – Jacqueline – Erika – Coralie – Marianne – Anne – Bettina – Sandrine (PS1+PS2)








14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Planète-océan

Il existe quelque part, dans l’immensité de l’espace au milieu de cet infini ni vide ni désert, une métaphore, la métaphore de cet univers démesuré. Il s’agit d’une planète-océan, entièrement recouver

Mon rêve, aller nicher avec le pinson

Je m’endors, je sursaute, j’écris quelques lignes au moins, il faut bien que cette histoire commence d’une manière ou d’une autre. Nous sommes dehors dans le jardin, l’air est sec. Je me suis retirée

Un champ de coquelicots

Il y a d’abord un champ de blé, pas encore mûri par le soleil. Un champ vert particulier : avec du bleu et du gris, les tiges alignées, pas très hautes encore. Et dans ce champ aux lignes symétriques,

Post: Blog2_Post
bottom of page